Les Hauts de Hurle-Vent = Emily Brontë

Publié le par devoreuse2livres


Un livre magnifiquement beau. Tout en grace et en beauté. Une chose est sur : Emily Brontë est un génie et une trés grande écrivain.

[Quatrième de couverture]
Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pésera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste. 

[Mon avis, Mes impressions]
Je l'ai lu surtout parce que c'était le livre préféré de Bella (dans Fascination). Et je n'ai pas été déçu de le lire. Pas le moins du monde. Tout y est beau (mais cela dépend du point de vu). Les personnages ? Magnifiques. Surtout Heathcliff, Catherine I et la II et puis je me suis beaucoup attaché à Nelly aussi. C'est une bonne femme de charge. Mais celui qui m'a le plus marqué c'est vraiment Heathcliff. Lui qui ne disait rien étant enfant, qui ne se plaignait jamais. En tout cas je l'admire (même si je ne devrais pas). Les personnages sont vraiment complexes. Catherine I aussi est pas mal dans son genre. Elle n'a peur de rien. Et quand on rassemble les deux gens, ça forme une grande mer. Ils vont trés bien ensemble c'est une évidence. Mais, ils ne se sont jamais mariés (heureusement car sinon il n'y aurai pas d'histoire). La fille de Catherine aussi. En fait, dans ce livre, ce sont les personnages qui font marcher l'histoire. Leurs caractères ainsi que leurs sentiments. Et je vois bien que la haine peut faire de milliers de choses. Mais la haine rejoint en quelque sorte l'amour de Heathcliff. Il y a des scènes trés trés forte en émotions. Je n'ai jamais ressentis ça auparavent. C'est incroyable. Dire que l'auteur a tout imaginé. Je ne sais plus quoi dire. Les mots se perdent dans ma tête. Ce livre est vraiment grandiose (je tenais quand même à le dire). Il est vraiment à lire car vous ne ressentirez jamais ce que j'ai éprouvé. Et puis je crois que ce livre offre la possibilité de ne jamais voir les choses à la façon d'un autre lecteur. Car les moments sont vraiment intenses et on se l'imagine vraiment à notre manière. C'est ce qui fait le charme du roman. 

[Prix}
5 euro 50 (en livre de poche)

{Mots clefs}
Réalisme, amour destructeur, amitié profonde.

{Nombre de Pages]
400 pages

[Extraits]
J'ai obéi, du moins à l'ordre de quitter la chambre, puis, ne sachant où me conduisait l'étroit corridor, je me suis arrété, et mon propriétaire m'a rendu témoin involontairement d'une scène de superstition qui démentait étrangement son bon sens apparent. Il s'est approché du lit, a ouvert la fenêtre en la forçant et, pendant qu'il tirait dessus, a été prit d'une crise de larmes qu'il n'a pas pu maitriser. "Viens, viens ! sanglotait-il. Cathy. Viens, oh viens... une fois seulement ! Oh ! Chérie de mon coeur ! écoute moi cette fois-ci enfin ! Catherine !" Le spectre a témoigné de l'ordinaire caprice des spectres : il n'a donné aucun signe d'existence. Mais la neige et le vent ont pénétré en tourbillons furieux, parvenant presque jusqu'à moi et éteignant ma lumière. (Page 54).

Publié dans littérature anglaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MyaRosa 27/12/2009 22:24


Je compte le lire très bientôt! :)


Virginie 10/06/2009 20:35

Ca a été mon premier roman du genre quand j'étais au collège. On avait une lecture libre, et j'avais choisi celui-ci. C'est la première fois que j'ai été émue par une histoire d'amour. Parce qu'il faut dire les choses, c'est une histoire d'amour, d'où toute cette haine qui en ressort. Absolument magnifique! Mais bizarrement, je n'ai pas réussi à le relire. Je l'avais commencé mais pas pu continuer. Je pense que je veux rester sur cette impression de quand j'étais gamine;o)